Susanne et Felix Puello fondent en 1995 la marque Haibike. Susanne, PDG de Winora Group, est l’arrière-petite-fille du fondateur de la société Engelbert Wiener. Les vélos sportifs sont d’abord proposés sous le nom de la marque mère Winora, puis portent rapidement le nom Haibike. Les années suivantes, la marque poursuit son développement technologique et étoffe sa gamme.

En 2010, l’ancêtre du VTT électrique, le Haibike eQ XDURO, est dévoilé lors de l‘Eurobike. Le succès est de suite au rendez-vous : jamais auparavant un constructeur n’avait présenté de véritable vélo électrique réellement tout-terrain. Le concept de moteur inversé, développé par Haibike, ainsi que le style initial seront copiés à maintes reprises par la suite. La gamme originelle se compose de quatre modèles (Fully, Hardtail, Cross & Trekking). La demande dépasse la production : les XDUROs sont rapidement épuisés. Ceci marque un tournant dans l’histoire de la marque Haibike

En 2014, Haibike est le premier fabricant à exploiter les possibilités électroniques et présente en avant-première mondiale deux modèles SDURO équipés de la gestion électronique de suspension. Haibike ouvre ainsi la voie vers un nouveau monde de systèmes d’assistance électronique.

Déjà pour son tout premier XDURO, Haibike utilise un processus de fabrication bien spécifique : le moulage par gravité. Ce procédé, issu de l’industrie moto, permet de réaliser des pièces et composants complexes, particulièrement solides et précis tout en restant légers. Cette technologie trouve son application essentiellement au niveau de la suspension du moteur, que nous appelons „Interface“. Elle représente le cœur du cadre, où se combinent bien d’autres fonctions. Depuis, cette technologie est utilisée par de nombreux concurrents.